20 Июня 2021, Sunday
Пересчитать цены:
$73.67   €87.71   ք

Les attractions de Saint-Pétersbourg

География: 

Les plus beaux musée et palais de Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg compte plus de 90 musèes, installès pour la plupart dans d'anciens palais où des bâtiments historiques. Certains ont une réputation mondiale, comme celui de l'Ermitage, où la Grande Catherine exposa ses premières collections privèes d'art europèen. D'autres, comme le Musèe russe et le palais d'Eté, déploient une richesse d'informations sur l'art, l'histoire et la culture du pays.

Il existe aussi de nombreux petits musèes qui retracent la vie et l'œuvre d'artistes, d'écrivains et de musiciens célèbres.

L'Ermitage est le cadre de l'une des plus belles collections d'art occidental du monde, avec 2,8 millions de pièces. On peux y voir des momies égyptiennes, des collections d'art scythe, des vases grecs, des émeraudes colombiennes et d'éblouissantes peintures de vieux artists européens, impressionnists et postimpressionninsts.

Les attractions de Saint-Pétersbourg

Entre 1764 et 1774, la Grande Catherine acheta quelques-unes des plus belles collections d'œuvres d'art de l'Europe de l'Ouest. Elle acquit plus de 2 500 tableaux, de 10 000 pierres précieuses gravées, de 10 000 dessins, et de nombreaux objets d'argent et de porcelaine.

Après la Révolution, la nationalisation des biens de l'empire comme de ceux des personnes privée amena encore beaucoup d'objets d'art à l'Ermitage, devenu l'un des plus grand musées du monde.

Les collections de l'Ermitage occupent un grand ensemble de bâtiments. Le plus imposant d'entre eux est le palais d'Hiver, auguel la Grande Catherine ajouta le Petit Ermitage. De 1771 à 1787, ses collections augmentant, elle fit édifier le Grand Ermitage. Le théâtre a été construit en 1785 – 1787 et le Nouvel Ermitage en 1839 – 1851. Nicolas I fit du Nouvel et du Grand Ermitage un musée a ouvert au public en 1852. Entre 1918 et 1939, le musée intégra progressivement le palais d'Hiver, puis à la fin des année 1990 le bâtiment néoclassique de l'Etat-major général où sont peu à peu transférées les collections de la fin du XIX siècle.

Le Musèe russe abrite des œuvres d'art russes, y compris l'avant-garde du XX siècle et l'artisanat populaire qui l'a influencée. Le musèe se trouve dans le palais Mikhailovski, l'une des plus belles réalisations néo-classiques de Carlo Rossi pour le gand-duc Mikhail Pavlovitch. Nicolas II y créa un musèe public en 1898, suivant le projet de son père, Alexandre III. Aujourd'hui, il posède l'une des plus importantes collections d'art russe du monde.

Des expositions temporaires du Musèe russe ont lieu au Château des Ingénieurs, au Palais de Marbre et au Palais Stroganov.

La forteresse Pierre-et-Paul réunit des édifices d'une grande importance historique. La construction de la forteress, en 1703, sur décision de Pierre le Grand, constitue l'acte de naissance de Saint-Pétersbourg. La première citadelle en bois fut remplacée, section par section, par de la pierre, selon les plans de Domenico Trezzini. La cathédral Saint-Pierre-et-Saint-Paul abrite les sépultures des tsars, à l'exeptions de trois, depuis Pierre le Grand. Les cellules de la prison du bastion Troubetskoi rappellent les conditions terribles dans lesquelles des centains de prisonniers politiques ont été incarcérés.

Les attractions de Saint-Pétersbourg

Le Kounstkamera, le cabinet des curiosités de Pierre le Grand, est le plus ancien musèe de Russie. Installé sous le même toit, le musèe d'Anthropologie et d'Ethnographie abrite une collection d'objets provenant du monde entier. Au cours de son voyage en Hollande en 1697, Pierre le Grand assisté aux conférences del'anatomiste le plus célébrede l'époque. Impressionné, il en fit l'acquisition en 1717 et exposa ces 2000 “préparations anatomiques” à Saint-Pétersbourg. Parmi cette étonant collection se trouvaient des êtres difformes ou insolites, dont un hermaphrodite. Ce premier musèe de Russie abritait aussi une bibliothèque, une salle d'anatomie et un observatoire. Il y a aussi la collection des dents, que ont étè extraites par Pierre le Grand lui-même.

Maison-musèe Pouchkine. Pouchkine, ce grand poète russe, est né à Moscou en 1799, mais il pasa de nombreuses années à Saint-Pétersbourg. De 1836 à sa mort, il vécut dans ce luxueux appartement surplombant la Moika, avec sa femme Natalie, leurs quatre enfants et les deux sœurs de Natalie. Ce fut là, sur le canapé du bureau, qu'il se vida de son sang, au retour de son duel fatal avec d'Anthès. Six pièces au premier étage ont étè réaménagées dans le style Empire. La pièce la plus impressionnante de cet appartement est la bibliothèque du poète, qui contient plus de 4 500 volumes en 14 langues européennes et orientales. Parmi ceux-ci, les œuvres des écrivains que Pouchkine admirait le plus: Shakespeare, Byron, Heine, Dante et Voltaire.